Instants voyage // Vos premières photos

Juillet 2008,  80° nord au Spitzberg : ce raid itinérant en kayak de mer, c’est un vieux rêve d’enfant que je réalise enfin. Le plafond nuageux est bas et la lumière diffuse, au milieu de la baie deux silhouettes étranges, presque irréelles attirent notre attention. Deux icebergs de glace bleue incroyablement sculptés dérivent doucement au gré du vent et des courants. Une rencontre magique et inoubliable !
Le même jour, une autre rencontre restera gravée dans ma mémoire : 2 baleines à bosse viennent faire surface à 60 m de nos kayaks alors que nous rentrons au campement.
Leurs énormes dos affleurent à peine la surface, elles lâchent un souffle puissant de vapeur et elles sondent de nouveau, leurs nageoires caudales caractéristiques disparaissent dans un grand remous, juste le temps de faire un petit bout de film. Après de longues minutes d’attente, immobiles dans nos kayaks, nous les voyons réapparaitre beaucoup plus loin. Deux fois encore elles referont surface, très loin…
En été au Spitzberg le soleil ne se couche pas : il fait le tour complet de l’horizon,

plus ou moins bas en fonction de l’heure.
L’heure… sans repère jour/nuit on finit par l’oublier : on navigue lorsque la météo est favorable, on mange lorsqu’on a faim, on installe le campement, on établit les tours de garde (Les ours polaires sont en principe sur la banquise de la côte Est en été…mais prudence, il peut rester quelques isolés).
Un jour je me souviens, on avançait péniblement les uns derrière les autres au milieu d’une espèce de soupe de glace pillée dans laquelle il fallait se frayer un chemin à la force des pagaies pour atteindre un bon emplacement pour nos tentes;  le « convoi » s’arrête pour souffler car c’est assez physique et j’en profite pour faire quelques photos.
Je jette un coup d’œil sur l’heure de mon appareil : en fait il est 3 heures du matin !
François G.
MJC de Combs la Ville
Mon premier voyage sans mes parents, c’est le ciel que nous avons pu admirer après plus de 24h de route en camping-car direction le Portugal, à Leiria. Sûrement l’un des meilleurs voyage de ma vie et
clairement pas le dernier.  » 
Océane F.
MJC Boris Vian à Pontault Combault 
Madere… l’évasion… loin de tout… on oublie le passé on vit le présent… la beauté du moment…
on imprime ce cours instant…
Christine K.
MJC MPT Camille Claudel de Lognes
Habitante de Lognes depuis 1986
Samantha L.
MJC MPT Camille Claudel – Lognes
Bolivie sur le Salar de Uyuni
Pierre-Yves I.
Népal au Durbar Square de Katmandou
Pierre-Yves I.
Ce pied dans le sable et celui de mon fils! Il est le souvenir de nos vacances 2019 au Portugal
et c’est l’endroit où il a fait ses premiers pas!
Cécile B.
MJC de Lognes
Cette photo a été prise à Bamako au Mali en août 2010. Il s’agit de ma co-épouse qui porte dans son dos sa petite fille que j’ai moi-même ramenée à la maison du centre de soin le jour de sa naissance en juillet. À l’époque, je n’avais pas encore d’enfants et j’étais très fière car elle était donc aussi un peu ma fille. Le fait est qu’au Mali, on baptise généralement les enfants du nom de quelqu’un d’important pour la famille,
et j’ai été très honorée qu’on lui donne le nom de ma mère : Hélène.
Mon dernier séjour au Mali date de l’été 2011. Je souhaitais aller y vivre parmi toute ma famille malienne mais alors que j’étais moi-même enceinte de 8 mois, il y a eu le coup d’état en mars 2012 et j’ai donc abandonné mes projets.
Depuis, les choses ont changé et je suis très heureuse de vivre à Combs-la-Ville, avec mes deux enfants, Nahawa et Souleymane, qui portent eux-mêmes le nom de personnes qui ont compté et comptent encore pour moi.
Voilà pourquoi j’ai choisi cette photo. Elle parle en effet d’une partie de ma vie qui fut une belle aventure.
Tanti Koro (Traoré Charlotte)
MJC de Combs-la-Ville
Cette photo été prise à la Martinique au jardin de Balata.
Cette photo m’intrigue de par son caractère anthropomorphique. En effet, ce palmier nous interroge… On se demande ce qu’il peut bien faire : est-il en train de discuter avec son voisin ?
Ou peut-être déclame-t-il quelques vers d’Aimé Césaire ?
A vous de voir…
Max B.
MJC de Combs-la-Ville
« Cette photo a été prise en Savoie, dans le Beaufortain en 2014.
C’est le mois d’août, premier bivouac au bord des lacs du Lavouet. Le soleil devient de plus en plus rasant, la tente est plantée, les lourds sac à dos sont déposés. Ici, c’est la liberté. Il y a les sommets. Il y a cette lumière changeante, seconde après seconde. Et il y a ce silence. Puissant.

Juste le bruit du vent et des cloches des tarines qui broutent non loin.
C’est là-bas, dans ces montagnes, que mes pensées me portent lorsque se fait sentir le besoin d’évasion. Là-bas, où tombent mes barrières, où tout en moi retrouve plénitude et sérénité. Se sentir libre. Retrouver l’essentiel. »
Blandine Ranchoup
MJC Combs-la-Ville

En collaboration avec les MJC de Pontault-Combault, de Combs-la-Ville et de Torcy, nous organisons un évènement photo « Instants voyage » :

A partir du 15 décembre 2020. Le principe est simple : vous nous envoyez une photo d’un souvenir, d’un lieu de vacances, de balade… en y joignant un petit texte qui situe la photo et qui explique ce qui la rend importante. Une sorte de « voyage de l’esprit » où chacun se livre un peu pour que nous nous évadions ensemble. Création d’une exposition en 2021. Toutes les semaines, les photos reçues seront postées sur nos sites web et sur nos réseaux.

Envois jusqu’au 28 février 2021 à mjcvibes77@gmail.com

Vous aimerez aussi...